Porelia : pour un porc bio et équitable

La filière porcine a toujours fait partie des branches les plus performantes dans le secteur de l’agroalimentaire. Cependant, face aux fluctuations du marché et à l’évolution des besoins des consommateurs, les professionnels œuvrant dans le domaine sont amenés à revoir leurs pratiques afin de garder le cap. Dans le cas de PORELIA, une enseigne experte en élevage de porcs, des mesures ont été déjà prises. La société a même décidé récemment de renforcer ses démarches visant à promouvoir la production d’un porc bio et équitable. Les améliorations apportées ont permis de booster les exploitations, mais également de mettre en place un système de coûts plus adapté aux attentes des éleveurs.

Les volumes de production en bio ont largement augmenté

Puisque le bio est devenu la nouvelle référence dans l’univers agroalimentaire, Porelia a décidé de concentrer une grande partie de ses ressources pour accroître la production de porc bio. L’enseigne a su être proactive, car cela fait déjà quelques années qu’elle a adopté cette démarche. Actuellement, les volumes de production en bio ont largement augmenté. D’un côté, l’essor de la charcuterie bio a pratiquement favorisé les exploitations. L’engouement des consommateurs pour la viande bio encourage les éleveurs à booster leurs offres, mais également à développer de nouveaux projets. De l’autre, les solutions innovantes proposées par les spécialistes rassurent les professionnels quant à la pérennité des activités.

Il faut savoir que la conversion au bio implique d’importants investissements. Selon les estimations des experts, les coûts de production devraient être trois fois plus élevés que pour le porc conventionnel. Cependant, grâce à diverses bonnes pratiques, la rentabilité devrait être assurée sur le long terme. Le choix des producteurs et transformateurs d’adhérer à des groupements ou à des associations est déjà une démarche avantageuse. Ensuite, comme on peut le constater à travers les services proposés par Porelia, tout dépend également de l’accompagnement des éleveurs.

Le groupe a décidé de renforcer son assistance concernant les techniques appliquées et les mesures sanitaires, mais aussi le volet nutrition. L’enseigne a, par exemple, mis en place un système d’audit d’élevage et de suivi des performances des exploitations. Ces dispositifs servent à s’assurer que la production respecte les conditions du bio que ce soit en termes de normes ou de quantité produite. Pour ce qui est de la nutrition, un service achat de matières premières bio et une unité d’accompagnement des projets FAF bio ont été créés.

Vers une plus juste rémunération des éleveurs et des producteurs

La faible rémunération des éleveurs et des producteurs a toujours été un frein au développement de la filière porcine. Selon les chiffres, plus de 200 exploitations disparaissent chaque semaine en France pour la simple raison que les professionnels ne sont pas payés à la hauteur de leur contribution et qu’ils ont été en situation de déficit permanent. Afin de venir à bout de ce problème économique, Porelia a mis en place différentes solutions permettant d’évaluer les coûts de production et ainsi de fixer des prix plus adéquats. La validation économique des projets d’investissements dans le bio et l’utilisation des supports informatiques d’analyse technico-économique innovants en font partie.

Gifulog

Le succès en affaires